22 09 2017

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

« François Boisrond. Au rapport »
Exposition jusqu’au 21 octobre 2017

Exposition

Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

Wang Yan Cheng

Peintures récentes

A propos des diaporamas contenus sur ce site
Ce cadre contient un diaporama des oeuvres de l'artiste.
Il fonctionne à l'aide du lecteur multimédia Flash, installé sous forme de plugin, dans votre navigateur.
Si ce diaporama ne fonctionne pas, c'est probablement que vous diposez d'une version ancienne de Flash ( < Flash 7 ).
Vous pouvez télécharger la dernière version du lecteur Flash en cliquant sur ce lien.
En dehors des diaporamas, l'ensemble du contenu et des oeuvres présentes sur ce site restent accessible sans Flash.
Certaines personnes, qui auraient désactivé manuellement JavaScript, ne pourront visualiser le diaporama quand bien même elles disposeraient d'une version du lecteur Flash à jour.

Extrait

« L’erreur serait d’enfermer Wang Yan Cheng dans des oppositions traditionnelles, codées à l’excès. Certes Wang Yan Cheng risque de nous paraître Yin par son immersion dans la matière, ses concrétions et conglomérats fantastiques, sa profusion intarissable. Et il serait Yang puisque le fascine la couleur blanche plus lumineuse. Mais le peintre rit de ces concepts figés que nous importons en les simplifiant. En fait, Yin et Yang échangent volontiers leurs principes. Si à l’origine d’un tableau de Wang Yan Cheng naissent des étendues noires et blanches c’est l’expression d’un chaos primordial où tout est vivant et virtuel. Très vite ce noir et ce blanc, ces surfaces indistinctes connaissent une première épiphanie de la couleur. Le noir et le blanc sont bientôt hantés d’ocre ou de brun fluide, d’orange, de bleuté. Toute une gamme de transparences et de réverbérations s’élabore où chaque état de la peinture connaît sa transformation. Wang Yan Cheng peut ainsi faire valoir au plus intime de la toile sept à huit couches de couleurs, fondues en glacis subtils. On est loin des cinq couleurs de l’encre traditionnelle. Wang Yan Cheng, tout en se réclamant des peintres chinois originels s’affranchit allègrement de leurs codes qu’il déborde en pratiquant une abstraction lyrique très singulière.

Une fois advenu ce monde où déjà, dans les nébuleuses grises, noires et laiteuses, se diffusent les ondes des couleurs, Wang Yan Cheng manie la matière épaisse, tangible. Il étale et érige des archipels noirs et massifs dans l’océan originel. Mais ces blocs telluriques sont immédiatement triturés de mille accidents locaux, reliés en réseaux, en rayons de ruche. Matière plus arachnéenne qu’on ne le perçoit d’abord, réticulée, ridée de mille vaisseaux. C’est un cosmos veiné de capillaires dont la térébenthine propage les arborescences infinies. Ce sont aussi des marbrures bosselées, aérées de vacuoles, des labyrinthes vermiculés, des efflorescences dures, digitées, des forêts de coulures. La pierre est un poumon vivant. Noir souvent moucheté, piqueté de blanc lumineux. Le blanc perfore le noir. Le noir est grené de blanc. Le feu brûle au cœur du noir. Tous les matins limpides y éclosent. Dans le cristal du jour naissent les soirs. Notre nuit est gorgée de myriades de soleils. Le monde est un grand mariage. Et Wang Yan Cheng conduit ces noces en terrassier, en maçon minutieux des corps cosmiques qu’il bâtit, transforme, anime, nourrit sans cesse d’un devenir élargi. »

Patrick Grainville, Wang Yan Cheng : La Vraie Vie (extrait de la préface du catalogue publié à l’occasion de l’exposition « Wang Yan Cheng. Peintures récentes »).

Oeuvres de l'exposition ( reproductions grand format )

Wang Yan Cheng  Wang Yan Cheng  Wang Yan Cheng
Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

 Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

 Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

Wang Yan Cheng  Wang Yan Cheng  
Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

 Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

 Peintures récentes
Du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012

Publications

Couverture catalogue WYC

Wang Yan Cheng

Peintures récentes (2014)

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition Wang Yan Cheng, Peintures récentes.
Exposition du 21 février au 22 mars 2014.
Préface de Zhong Cheng.
Catalogue trilingue (Français, Anglais, Chinois). 48 pages. 14 reproductions en couleur.

CommanderPrix: 20 €.

Catalogue Wang Yan Cheng

Wang Yan Cheng

Peintures récentes (2011-2012)

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition Wang Yan Cheng, Peintures Récentes.
Exposition du 9 décembre 2011 au 14 janvier 2012.
Préface de Patrick Grainville.
Catalogue bilingue (Français, Anglais). 48 pages. 15 reproductions en couleur.

CommanderPrix: 20 €.

Plus de détails sur cet artiste

Wang Yan Cheng

Wang Yan Cheng

Né en Chine (province du Guangdong) en 1960

Wang Yan Cheng est né le 9 janvier 1960 dans la province du Guangdong, située à l’extrémité sud de la partie continentale de la Chine. Son père est cadre dirigeant d’une société pétrolière et sa mère, aujourd’hui décédée, était directrice d’un hôpital. La famille vit quelques années à Canton avant…

Artistes

Toutes les expositions

Vous pouvez consulter toutes les anciennes expositions figurant sur le site dans le liste ci-dessous.

22 09 2017

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

« François Boisrond. Au rapport »
Exposition jusqu’au 21 octobre 2017

 

17044 visiteurs | Dernière mise à jour: 20 09 2017

Actualités de la galerie: Rss | Atom Agenda: Rss | Atom

Design Hablablow Webdesignofficina | Xhtml | Css