23 07 2016

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

Fermeture de la galerie du 28 juillet 2016 au soir au 29 août 2016 à 13h30.

Lebel “Transferts” 16 septembre-22 octobre 2016. Vernissage jeudi 15 septembre de 17h à 21h

Artiste

Hervé Télémaque

Né à Port-au-Prince, le 5 novembre 1937

La galerie Louis Carré a présenté à la Fiac 2003 une exposition réunissant un ensemble d’œuvres majeures des années 60, intitulée Paris 1961.

A propos des diaporamas contenus sur ce site
Ce cadre contient un diaporama des oeuvres de l'artiste.
Il fonctionne à l'aide du lecteur multimédia Flash, installé sous forme de plugin, dans votre navigateur.
Si ce diaporama ne fonctionne pas, c'est probablement que vous diposez d'une version ancienne de Flash ( < Flash 7 ).
Vous pouvez télécharger la dernière version du lecteur Flash en cliquant sur ce lien.
En dehors des diaporamas, l'ensemble du contenu et des oeuvres présentes sur ce site restent accessible sans Flash.
Certaines personnes, qui auraient désactivé manuellement JavaScript, ne pourront visualiser le diaporama quand bien même elles disposeraient d'une version du lecteur Flash à jour.

Repères biographiques

Hervé Télémaque naît à Port-au-Prince, le 5 novembre 1937.
En 1957, il quitte Haïti pour New York et s’inscrit à l’Art Student’s League où il étudie avec Julian Levi, jusqu’en 1960. Durant son séjour aux États-Unis, il s’est simultanément nourri de l’expressionnisme abstrait alors régnant et du surréalisme tel qu’il a été réinterprété et exploité par les artistes américains, notamment sous l’influence d’Arshile Gorky. Mais c’est dans les préceptes du Pop’Art qu’il va véritablement trouver sa voie bien particulière. Dès 1959, la peinture, Sirène, marque son originalité.

Déjà il veut s’ancrer dans la réalité et échapper à l’abstraction : même le titre se réfère à son quotidien, évoquant les sirènes des bateaux qu’il entendait depuis sa chambre de «Brooklyn Heights».
Il vient en France en 1961 et s’installe à Paris. Il y fréquente les Surréalistes, sans adhérer formellement au groupe.

Télémaque entend composer son propre vocabulaire plastique. Dans ses tableaux se retrouvent des objets usuels : cannes blanches, chaussures de tennis, tentes de camping. Il participe à l’aventure de la «Figuration narrative», celle d’artistes comme Klasen, Monory, Rancillac, Fahlström, que le critique Gérald Gassiot-Talabot réunit en 1964 dans une exposition intitulée «Mythologies quotidiennes».

Après une longue période où il pratique exclusivement le collage et l’assemblage, Télémaque est revenu au cours des années 80 à la peinture et au dessin. Dans le tableau comme dans la sculpture, il s’agit de rendre surprenants les choses ou les objets banals, d’ouvrir des possibilités de sens multiples à des icônes ou des bribes d’icônes, à l’origine, univoques.

À partir des années 90, Télémaque continue ses recherches au travers des dessins au fusain et d’étonnants bas-reliefs où la scie-sauteuse remplace le crayon. Marqué sans doute par le souvenir du Vaudou qui régnait dans son île, il pratique sa propre magie mélangeant du marc de café aux pigments de couleurs pour donner à celles-ci une lourdeur sensuelle.

En 2000, il reprend une activité qu’il n’avait plus pratiquée depuis de longues années, l’illustration de livre avec deux séries de gravures et de lithographies pour deux ouvrages de Serge Fauchereau.

Depuis l’exposition Fusain et marc de café – Deuil : le dessin, l’objet, à la galerie Louis Carré en 1994 (catalogue préfacé par Yves Michaud), Hervé Télémaque a exposé en 1995 à Paris à la fondation Électricité de France, Œuvres d’après nature (catalogue préfacé par Philippe Curval).

Après la double exposition à la Fiac’96 (stand galerie Louis Carré & Cie et stand galerie Marwan Hoss), suivent trois rétrospectives, d’abord à Johannesbourg, Electrical Workshop au printemps 1997 puis à Valence (Espagne), IVAM au printemps 1998, au Centre d’art de Tanlay (Yonne) pendant l’été 1999.

À la suite de plusieurs séjours en Afrique, Télémaque réalise une série de peintures intitulée Trottoirs d’Afrique à l’acrylique présentée en 2001 à la galerie Louis Carré (catalogue préfacé par Gérard Durozoi), tandis que la galerie Messine-Thomas Le Guillou montre des lithographies, des gravures et des dessins.

En 2002, l’IUFM de Lyon présente une exposition autour du grand tableau Fonds d’actualité n° I, un hommage indirect aux dessinateurs satiriques Plantu et Pancho, avec la figure de Jacques Chirac.
À l’occasion de la parution de la monographie par Anne Tronche chez Flammarion, dans la collection «La Création contemporaine», la galerie Louis Carré présente sur son stand à la Fiac 2003, une exposition réunissant un ensemble d’œuvres majeures des années 60, intitulée Paris 1961.

Dans le tableau comme dans la sculpture, il s’agit de rendre surprenants les choses ou les objets banals, d’ouvrir des possibilités de sens multiples à des icônes ou des bribes d’icônes, à l’origine, univoques.

Oeuvres ( reproductions grand format )

Télémaque Oeuvre  Télémaque Oeuvre  
Le Modèle rouge
1983
Acrylique sur toile
∅ 100 cm
 Rabat
2000
Acrylique sur toile et toile de jute
179 x 196 cm
 Âne et canopée
2006
Acrylique sur toile
130 x 130 cm
   
Caca-soleil
1970

121,5 x 317 cm
 Passage
1970
Acrylique sur toile
120 x 60 cm
 Illusion
1971
Acrylique sur toile
50 x 200 cm
   
Le Miroir précoce (compte intime)
1974
Acrylique sur toile
Diamètre : 150 cm
 Les Usages-manches
1975
Acrylique sur toile
60 x 92 cm
 Un pas H.T. (La Poutre)
1976
Acrylique sur toile
Diamètre : 150 cm
   
La Rosée
1976
Acrylique sur toile
122 x 314,5 cm
 En Selle (avec fissure)
1977
Acrylique sur toile
50 x 40 cm
 Corde à objets ; pour un clavecin
1979
Acrylique sur panneau de bois
92 x 310 cm
Télémaque œuvre  Télémaque œuvre  Télémaque œuvre
Singe et canopée
2007
Acrylique sur toile
146 x 114 cm
 Mode autre, l'inachevé, la canopée
2006-2010
Acrylique sur toile
162 x 147 cm
 À l'escalier, permaculture
2010
Acrylique sur toile
146 x 114 cm
Télémaque œuvre  Télémaque œuvre  Télémaque œuvre
En oblique, la canopée
2010
Acrylique sur toile
146 x 114 cm
 The brown paper bag n° I
2010
Acrylique sur toile
89 x 146 cm
 The brown paper bag n° IV (1er état)
2011
Acrylique sur toile
161,5 x 243 cm
Télémaque œuvre  Télémaque œuvre  Télémaque œuvre
Veille mathématique n° I (Hommage à P. Picasso)
2011
Acrylique sur toile
100 x 80 cm
 Veille mathématique n° II (Hommage à P. Picasso)
2011
Acrylique sur toile
81 x 65 cm
 La Ligne claire
2010
Mine de plomb sur papier
18 x 14,5 cm
Télémaque œuvre  Télémaque œuvre  Télémaque œuvre
Et clous, permaculture
2010
Mine de plomb et crayon de couleur sur papier, clous
35,3 x 48,5 cm
 Autoportrait
2010
Mine de plomb et crayon de couleur sur papier, clous
36,5 x 32,5 cm
 La Boina del Che
2004
Acrylique sur toile
100 x 81 cm
Télémaque oeuvre  Télémaque oeuvre  Télémaque oeuvre
Hélice
1969
Acrylique et grillage sur toile
102 x 52 cm
 La Girouette
1969
Acrylique sur toile
97 x 259,5 cm
 La Lettre
1967-68
Acrylique sur toile, bois, ampoule et roulettes
105 x 67 cm

Publications

Monographie Télémaque Flammarion 2015

Télémaque

Publiée aux éditions Flammarion, cette monographie rassemble plus de 250 œuvres d’Hervé Télémaque : peintures, collages, dessins et objets de 1958 à 2014.
Cet important corpus iconographique est accompagné de textes offrant au lecteur une diversité de regards et d’analyses : un essai de Gérard Durozoi, philosophe et historien d’art, une analyse transversale de l’Œuvre par David M Lemaire, conservateur adjoint au Mamco de Genève, un texte consacré aux objets, d’Alexia Guggémos, critique d’art et journaliste, et les commentaires du collectionneur Henri Griffon, autour de 10 œuvres emblématiques.
280 pages.

CommanderPrix: 60 €.

Catalogue Hervé Télémaque

Hervé Télémaque

Passage et autres (1970-1980)

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition Hervé Télémaque, Passage et autres (1970-1980).
Exposition du 13 septembre au 19 octobre 2013.
Préface de Serge Fauchereau.
Catalogue bilingue (Français, Anglais). 80 pages. 17 reproductions en couleur.

CommanderPrix: 20 €.

Hervé Télémaque

La Canopée / The brown paper bag

Ouvrage publié à l’occasion de l’exposition Hervé Télémaque, La Canopée / The brown paper bag.
Exposition du 9 septembre au 8 octobre 2011.
Préface de Jean-Paul Ameline.
Catalogue bilingue (Français, Anglais). 104 pages. 52 reproductions en couleur.

CommanderPrix: 20 €.

Exposition à la galerie

Du 13 septembre au 19 octobre 2013

Hervé Télémaque

Passage et autres (1970-1980)

Cette exposition présente une quinzaine d’œuvres réalisées entre 1970 et 1980, sélectionnnées avec l’artiste. Avec la même rigueur et la même précision, depuis 20 ans, la galerie Louis Carré & Cie poursuit son déroulé de l’œuvre de Télémaque. Après avoir traversé différentes périodes – surréaliste, pop, les combine paintings –, les années…

Télémaque œuvre

Du 9 septembre au 8 octobre 2011

Hervé Télémaque

La Canopée / The brown paper bag

« C’est avec les peintures qui s’inscrivent dans la série dédiée à La Canopée que Télémaque entend, comme il le dit, «redémarrer la peinture». La canopée, rappelons-le, est l’étage le plus élevé de la forêt, la couche supérieure de quelques mètres d’épaisseur où se trouve plus de 80% du feuillage des…

Télémaque oeuvre

Du 25 septembre au 7 novembre 2009

Hervé Télémaque

Combine painting 1965-1969

En octobre 2003 la galerie Louis Carré présentait à la Fiac «Télémaque, les années Pop». Pour suivre cette logique de reconstitution d’un parcours original et renouvelé, la galerie présente, du 25 septembre au 7 novembre 2009, les “Combine painting” de 1965 à 1969. Une occasion unique de revoir quelques tableaux…

Artistes

Tous les artistes activés sur le site

Accédez aux autres artistes qui disposent de contenu sur ce site en utilisant le menu déroulant ci-dessous.

23 07 2016

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

Fermeture de la galerie du 28 juillet 2016 au soir au 29 août 2016 à 13h30.

Lebel “Transferts” 16 septembre-22 octobre 2016. Vernissage jeudi 15 septembre de 17h à 21h

 

1287974 visiteurs | Dernière mise à jour: 18 07 2016

Actualités de la galerie: Rss | Atom Agenda: Rss | Atom

Design Hablablow Webdesignofficina | Xhtml | Css