27 08 2016

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

Fermeture de la galerie du 28 juillet 2016 au soir au 29 août 2016 à 13h30.

Lebel “Transferts” 16 septembre-22 octobre 2016. Vernissage jeudi 15 septembre de 17h à 21h

Artiste

Henri Cueco

Né à Uzerche (Corrèze) en 1929

Henri Cueco expose depuis 1992 à la galerie Louis Carré & Cie.

A propos des diaporamas contenus sur ce site
Ce cadre contient un diaporama des oeuvres de l'artiste.
Il fonctionne à l'aide du lecteur multimédia Flash, installé sous forme de plugin, dans votre navigateur.
Si ce diaporama ne fonctionne pas, c'est probablement que vous diposez d'une version ancienne de Flash ( < Flash 7 ).
Vous pouvez télécharger la dernière version du lecteur Flash en cliquant sur ce lien.
En dehors des diaporamas, l'ensemble du contenu et des oeuvres présentes sur ce site restent accessible sans Flash.
Certaines personnes, qui auraient désactivé manuellement JavaScript, ne pourront visualiser le diaporama quand bien même elles disposeraient d'une version du lecteur Flash à jour.

Repères biographiques

Henri Cueco est né à Uzerche (Corrèze) en 1929. Il vit et travaille en région parisienne et en Corrèze.

Le thème permanent, récurrent de son travail est le rapport de l’homme à la nature. Contrairement à de nombreux artistes de sa génération, il est préoccupé par le rôle social de l’artiste et par la réalisation d’une peinture qui ne se satisfait pas de n’être que la déclinaison de la peinture elle-même.

Personnalité marquante de la Nouvelle Figuration ou Figuration critique, Cueco participa activement au salon de la Jeune Peinture, à la Coopérative des Malassis, dont il fut membre fondateur en 1969.

Réflexion sur l’image, l’itinéraire de Cueco est fait de ruptures apparentes. Les cassures du temps, idéologiques, psychologiques, génèrent les cycles de son travail.

Se succèdent de 1965 à 1975 Les Jeux d’Adultes et Les Hommes Rouges ; de 1972 à 1976, Les Chiens et Les Claustras ; de 1977 à 1987, Les Herbes/Paysages dessinés marquent un retour au motif ; de 1987 à 1990, Sols d’Afrique , série inspirée, non pas par un récit de voyage (Je hais le folklore), mais d’après des livres sur l’Afrique dont les photos l’émeuvent.

En 1993, il publie son journal d’atelier, ou, Journal d’une pomme de terre . À l’occasion de cette parution, la galerie Louis Carré & Cie présente 150 petits portraits de pomme de terre, œuvres réalisées parallèlement à l’écriture de son journal.

Collectionneur dans l’âme ou âme d’un collectionneur – L’humanité se divise en deux catégories : les jeteurs et les gardeurs. C’est de famille – Cueco supporte mal qu’on jette, qu’on détruise. Si bien qu’en plus des trésors arrachés aux décharges ou chinés, il vit parmi tous les objets dont il refuse de se défaire : cailloux, noyaux et queues de cerises, noyaux de pêches, de prunes, noisettes, amandes, cailloux, bouts et entaillures de crayons, papiers froissés, ficelles, élastiques de bureau, etc.

Dès 1986, il peint les objets qu’il accumule sur des petits formats tout en déclarant : J’ai voulu prendre un risque avec la banalité et parfois c’est elle qui a gagné . Il dresse l’inventaire de sa collection dans son livre Le collectionneur de collections paru en 1995 aux Éditions du Seuil.

L’approche plastique de Cueco est avant tout tournée vers les conditions de l’avènement de l’image. La logique de cette démarche conduit l’artiste à travailler à partir d’œuvres de la période classique.

Depuis 1994, Cueco décortique en plasticien la construction des scènes sur lesquelles se représente et s’organise le désordre du monde. En observateur attentif, il relate de manière impitoyable ce qu’il voit, ce qu’il fait et ce qu’il ressent en s’appuyant sur les œuvres de Nicolas Poussin et de Philippe de Champaigne.

Ces Variations présentées au Centre d’art contemporain de Meymac en 1997 puis à la galerie Louis Carré & Cie portent principalement sur quatre œuvres : L’Enlèvement des Sabines de Nicolas Poussin, Ex Voto , Le Christ mort et Le Cardinal de Richelieu de Philippe de Champaigne.

Durant l’été 2000, l’artiste s’installe avec son matériel de peintre dans les prés au Pouget, et peint le ciel et les nuages, les couchers de soleil, les arbres, les haies et les clôtures par beau et mauvais temps.

Une série de 155 tableaux illustre la campagne de Corrèze racontée dans un ouvrage intitulé La petite Peinture , reproduction exacte, en couleurs, des pages de son carnet d’artiste, publié aux éditions Cercle d’art en 2001.

2003, année de la canicule. Cueco se tourne vers les misères subies par son jardin durant cet été. Il collecte les grandes feuilles vrillées du paulownia, les saxifrages brûlées, les saules noirs en dentelle, les petites feuilles crispées des noisetiers, celles tannées du chêne. Il les dessine aussi ordonnées et précises dans leurs plis que ceux des robes des sœurs de Port-Royal ; des frondaisons entières fossilisées par le feu des soleils.

L’exposition Brûlures des “saxiphrages” est présentée en février 2005 à la galerie Louis Carré & Cie.

Cueco apporte son concours à l’association Pays-Paysage dont il fut un des fondateurs en 1979. Cette association est riche d’une collection de près de 700 livres d’artistes axés principalement sur les thèmes de l’enfance et du paysage.

Esprit doué d’un grand sens de l’humour, il publie aussi de nombreux textes ; L’Arène de l’art , essai écrit avec P. Gaudibert en 1988, critique virulente d’un minimalisme académique et d’un art conceptuel devenus trop officiels, à son goût, en France ; Journal d’atelier , 1988-1991 ou Le Journal d’une pomme de terre , paru à l’Énsb-a, 1993 ; Comment grossir sans se priver , publié aux éditions Frank Bordas en 1997 ; Le Volcan , Paris, éditions Balland, 1998 ; Discours inaugural du centre national de la faute d’orthographe et du lapsus , La Louvière, éditions Le Daily-Bul, 1998 ; Le Troubadour à plumes , Brive-la-Gaillarde, éditions François Janaud, 1999 ; L’Inventaire des queues de cerises , Paris, éditions du Seuil, 2000 ; Dessine-moi un bouton , Paris, Éditions du Seuil, 2000 ; Dialogue avec mon jardinier , Paris, Éditions du Seuil, 2000.

Plusieurs ouvrages accompagnent les expositions personnelles, ainsi La petite Peinture , au Cercle d’Art en 2001 ou Narcisse navré , publié en 2003 aux éditions du Seuil.

Henri Cueco est aussi un homme de radio : il participe régulièrement depuis de nombreuses années aux émissions radiophoniques Les Décraqués et Les Papous dans la tête de Bertrand Jérôme et Françoise Treussard sur France Culture dont les éditions Gallimard publient, en 2004, l’anthologie.

Personnalité marquante de la Nouvelle Figuration ou Figuration critique, Cueco participa activement au salon de la Jeune Peinture, à la Coopérative des Malassis, dont il fut membre fondateur en 1969.

Oeuvres ( reproductions grand format )

Cueco  Cueco  Cueco
Tas de feuilles
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Arbres
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Branches
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
22,5 x 45 cm
Cueco  Cueco  Cueco
Chemin
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Haie
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Horizon
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
65 x 54 cm
Cueco  Cueco  Cueco
Lianes
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
65 x 54 cm
 Lianes
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
60 x 73 cm
 Noyer
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
60 x 73 cm
Cueco  Cueco  Cueco
Noyer
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
60 x 73 cm
 Noyer
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
60 x 73 cm
 Pré
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
60 x 73 cm
Cueco  Cueco  Cueco
Pré
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Sous-bois
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
 Tas de feuilles
2013/2014
Encre pigmentée sur toile
46 x 55 cm
   
Moutons
2011-2012
Mine de plomb sur toile
19 x 24 cm
 Chemin
2011-2012
Mine de plomb sur toile
19 x 24 cm
 Prairie
2011-2012
Mine de plomb sur papier
24 x 19 cm
   
Tronc d'arbre
2011-2012
Mine de plomb sur toile
24 x 19 cm
 Feuillage
2011-2012
Mine de plomb sur toile
19 x 24 cm
 Vache
2011-2012
Mine de plomb sur toile
19 x 27 cm
   
Troncs en fôret
2011-2012
Mine de plomb sur toile
72,5 x 57,5 cm
 Fumées de feux
2011-2012
Mine de plomb sur toile
57,5 x 72,5 cm
 Haies
2011-2012
Mine de plomb sur toile
76,5 x 108,5 cm
Cueco Oeuvre    Cueco Oeuvre
Mur de briques
1975
Acrylique sur toile
89 x 116 cm
 Clostras (sic)
1975
Acrylique sur toile
90 x 116 cm
 Femmes, chevaux, aigles et serpent, d'après Ingres
2008-2009
Graphite sur papier Canson
92 x 64 cm
Cueco Oeuvre  Cueco Oeuvre  Cueco Oeuvre
Chiens, d'après Ingres
2008-2009
Graphite sur papier Canson
64 x 92 cm
 Étude, d'après le bain turc d'Ingres
2008-2009
Graphite sur papier
64 x 92 cm
 Femme nue, d'après Ingres
2008-2009
Graphite sur papier Canson
64 x 92 cm
Cueco œuvre  Cueco œuvre  Cueco
Un détail de La Grande Odalisque d'Ingres - 1
2008-2009
Graphite sur papier Canson
64 x 92 cm
 Mains nommées, d'après Ingres
2008-2009
Graphite sur papier Canson
64 x 92 cm
 Fumées n°6
2006
Acrylique sur toile
19 x 27 cm x 6

Exposition à la galerie

Cueco

Du 25 avril au 31 mai 2014

Henri Cueco

Paysage redessiné 2013-2014

Derrière notre maison pousse ce vieux noyer dont la grosse branche latérale semble vouloir traverser l’immensité du pré. Il était déjà vieux et sa forme insolite quand Cueco l’a dessiné pour la première fois il y a cinquante ans. Puis il l’a peint souvent, et dessiné encore et encore. Il en est…

Du 7 décembre 2012 au 19 janvier 2013

Henri Cueco

Crayon sur toile fine

Gris, blancs, noirs, dans ce nouvel atelier blanc, des dessins, comme de petites peintures, au crayon sur toile fine très blanche. Ils reprennent sur des petits formats, aussi précis, aussi profus, les thèmes des dessins sur grand papier des années quatre-vingt : les dessins faisaient alors deux mètres de haut…

Cueco œuvre

Du 4 février au 5 mars 2011

Henri Cueco

Une Saison dans l'atelier, Dialogue ingresque

En 2007, Cueco répond favorablement à l’invitation du musée Ingres de Montauban qui souhaite «compléter le volet de ses expositions consistant à mettre régulièrement Ingres aux prises avec de grands dessinateurs contemporains.» Il se rend à plusieurs reprises au musée et «fait naître de cette «rencontre» une centaine d’œuvres entre…

Artistes

Tous les artistes activés sur le site

Accédez aux autres artistes qui disposent de contenu sur ce site en utilisant le menu déroulant ci-dessous.

27 08 2016

Téléphone : 01 45 62 57 07 | Télécopie : 01 42 25 63 89

Membre du Comité des galeries d'art

Jours et horaires d’ouverture

Mardi à vendredi
10h – 12h30 | 14h – 18h30

Lundi et samedi (en période d’exposition)
14h – 18h30

Fermeture de la galerie du 28 juillet 2016 au soir au 29 août 2016 à 13h30.

Lebel “Transferts” 16 septembre-22 octobre 2016. Vernissage jeudi 15 septembre de 17h à 21h

 

1301787 visiteurs | Dernière mise à jour: 18 07 2016

Actualités de la galerie: Rss | Atom Agenda: Rss | Atom

Design Hablablow Webdesignofficina | Xhtml | Css